Répétitions le vendredi à 20h30 au 108 La  Maison Bourgogne

108 rue de Bourgogne à Orléans

salle C10 2ème étage.

 

Contact :

michelruff@wanadoo.fr

 

TRA NA ROSSAN sur scène

 

LE 07 OCTOBRE 2017 à 20h30
Au 108 salle C11 (2ème étage)
Participation libre



LES FAINEANTS DANS LA VALLEE  FERTILE
 de Albert COSSERY

 
Eloge du droit à la paresse , cette pièce subversive est à la fois comique et tragique.

Albert COSSERY renverse les valeurs: philosophiquement ce sont les fous qui s'agitent et luttent contre le sommeil et c'est l'homme sensé qui dort pour se préserver de la folie du monde.

Mais la pièce met aussi en lumière les rapports hommes-femmes … et les mâles n'ont pas le beau rôle! Le courage n'est pas de leur côté.
L'oeuvre est largement autobiographique: «je me suis un peu inspiré de ma famille. Mon père ne travaillait pas , ouvrait l'oeil à midi. Moi-même , sauf pour l'école, je ne me suis jamais levé aux aurores» .

 

 

Albert Cossery est né au Caire en 1913, et mort à Paris en 2008, où il a vécu la plus grande partie de sa vie. Le «Voltaire du Nil» s'y était installé depuis 1945. Tout d'abord à Montmartre, puis quelques années plus tard à Saint-Germain des Prés, dans une chambre du mythique hôtel La Louisiane où l'avaient précédé Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, de nombreux artistes et intellectuels , des jazzmen...Il se lie d'amitié avec Albert Camus, Juliette Gréco, Raymond Queneau, Jean Genet, Georges Moustaki -qui a lui-même fait l'éloge de la paresse-, Alberto Giacometti..

 

Il a vécu pendant dans 60 ans dans sa chambre d'hôtel avec sa bouilloire et sa machine à écrire. Il ne possédait rien , sauf ses vêtements de dandy. Il revendait les sculptures que lui offrait Giacometti pour pouvoir payer son loyer! «Pas besoin de plus. Quand on a de quoi vivre, on ne travaille pas. Je ne possède rien, je suis libre».

 

Selon la légende il n'aurait écrit qu'une phrase par jour. Resté très attaché à l'Egypte malgré sa vie parisienne, il n'a écrit en tout et pour tout que 7 petits romans .

 

A la question: «Pourquoi écrivez-vous», Cossery répondait: «Pour que quelqu'un qui vient me lire n'aille pas travailler le lendemain»...

 

Représentations

 

LE 24 JUIN 2017 à 20h30
Au 108 salle C11 (2ème étage)
Participation libre

 

LE 8 JUILLET 2017 à 20h30

A SEMOY

Fête des Résistances et des Alternatives

Participation libre